top of page

La découverte d’une dalle gravée cachée : balade excitante au fil des chaos rocheux






Il est des balades que l’on doit au hasard et qui vont déboucher sur une splendide découverte. Nous avons rendez vous à 8 heures, ce matin, à un des carrefours connus de la forêt de Fontainebleau. Pierre arrive en retard, à cause d’un passage à niveau récalcitrant. Une fois garés, nous nous aperçevons que des panneaux palissent l’ensemble des barrières en bois de l’ONF. La chasse à tir a encore frappé. Eh oui même le vendredi. Sacrebleu ! Pffff. Nous ne sommes jamais pris au dépourvu. Et pourquoi ne pas aller sur cet autre secteur, tout proche, plein de chaos rocheux ? Banco. Nous n’allons pas le regretter. Pierre me fait découvrir de nombreux abris gravés, d’autres se redécouvrent au hasard. Puis nous tombons sur une célèbre grotte ou malheureusement un incendie a noirci de fameuses peintures. Puis nous dévalons différentes collines et vallons. Tel des chiens truffiers, nous détaillons chaque abri, chaque auvent, chaque petite grotte. Et tout à coup, un petit cirque de blocs de grès. On trouve facilement quelques sillons rupestres. Et puis à côté une dalle entièrement recouverte de sable. Je prends la brosse sans grande conviction, la dalle ensablée. Eh bien là, quelques sillons apparaissent. Excitation. Pierre viens voir! Nos poignets vibrent. A chaque centimètres de sable évacués, de nouveaux sillons apparaissent : des grilles, des triangles, des cupules.. Une vraie trouvaille. Et beaucoup de questions. Pourquoi ce site a été délaissé ? Nous en prenons soin. Et nous dissimulons le tout. On reviendra. Cette découverte a illuminé notre matinée. Moi je n’étais pas dans une grande forme. J’ai kiffé. Merci Pierre. Ah oui un grand merci aux chasseurs qui nous ont chassé ailleurs. C’est bien la première fois que nous sommes heureux de ce rebondissement.


Pascal Villebeuf

Président de l’association sauvez la forêt de Fontainebleau

20 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page