top of page

FORÊT DE FONTAINEBLEAU : PRUDENCE EXTRÊME AVEC L’ACCUEIL DES TOURISTES!!!!


DEPUIS UN AN, UNE ÉTUDE A ÉTÉ LANCÉE CONCERNANT UNE STRATÉGIE D’ACCUEIL DU TOURISME DANS LE MASSIF FORESTIER DE FONTAINEBLEAU.

On parle de coller encore un label à la forêt de Fontainebleau, celui de « Grand Site »!!! Il s’agit là d’un réseau créée en 2000, sous la forme d’une association et qui regroupent des organismes publics qui assurent la protection et la mise en valeur de sites naturels classés subissant une fréquentation importante (17 millions de visites estimées, soit entre 4 et 7 millions de visiteurs) avec une forte augmentation depuis le fameux Covid !! Généralement, un label est octroyé à certains sites par arrêté du ministre de l’environnement (mot inadapté depuis longtemps, pour la protection de la nature). Il s’agît du label Grand Site de France. Pour l’instant, on en compterait 47. Parmi lesquels : la pointe du Raz, le Marais Poitevin, le. Pont du Gard, La Montagne Sté Victoire,etc. Une manière de lutter contre le surtourisme. Et c’est le cas à Fontainebleau. A la Pointe du Raz par exemple on a supprimé l’immense parking qui défigurait le site. Un tout autre exemple, dans les calanques de cassis, les gestionnaires du parc national ont décidé de limiter certains accès, de juin à septembre. Pour ceux qui ignorent l’historique de la Forêt de Fontainebleau ou qui préférent fermer les yeux sur le passé du combat écologique à Fontainebleau, des peintres de Barbizon, en passant par les éco-guerriers, jusqu’en 2010, le massif a failli devenir un parc national, de 1913 à 2010!!!! En 2002, alors que je suis reporter au journal Le Parisien et spécialiste des questions de la protection de la nature, on parle encore encore beaucoup d’un parc national à. Fontainebleau. Dans une interview, Yves Cochet, ministre de l’environnement m’annonce que Fontainebleau sera normalement « le second parc national périurbain après celui des Calanques près de Marseille. » Il faudra dix ans pour créer celui des Calanques. A Fontainebleau, certains institutionnel ont fait échec à un projet qui aurait sûrement réduit leur influence. Et on a préféré créer un parc national des forêts de plaine entre la Bourgogne et la Haute Marne. Mais le symbole du parc national est trompeur. Au pire Fontainebleau aurait le double de réserves biologiques, dans ce qu’on appelle le coeur du parc. Autrefois, d’autres solutions avaient été proposées comme un Conservatoire de la forêt.

A SUIVRE….

71 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page