top of page

Campements en forêt de Fontainebleau

Il y a des habitudes qui ont été prises tout autour de la gare de Thomery et ailleurs, la présence sans cesse renouvelée de campements sauvages tout autour de ce site, d'une gare qui devient de plus en plus fréquentée, quand on voit toutes les voitures qui débordent sur les lisières de forêt du carrefour Duchâtel. Ayant longtemps vécu à Veneux Les Sablons, j'ai souvent observé la présence de chômeurs ou d'immigrés à cet endroit. Sûrement pour prendre le train et aller travailler ou pas vers Paris. Problème, on constate souvent un abandon de ces campements sur place, comme celui-ci, constaté hier, dans la parcelle. 406, au milieu d'une parcelle ou il reste quelques grands chênes. Mais ou le plus grand nombre sera abattu cet hiver ou l'hiver prochain. Notre association n'a pas vocation à ramasser ces ordures, pour des raisons que j'expliquerais plus tard. La balle est dans le camp de l'administration forestière et peut-être aux élus du secteur de surveiller si des personnes, en mal de logements ou autres, atterrissent sur ce secteur.

Pascal Villebeuf


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LES TÉMOINS D’UNE SOCIETÉ À SAUVER 1-

Camille Lefaure ou la jeunesse éclairée « La biodiversité et nos forêts, qui tissent l’équilibre même de notre existence, ont besoin de nous, de notre énergie et de notre engagement. Imaginez un monde

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page